Depuis quelques semaines, le quartier dit des « 3 quartiers » à Libreville est le siège d’un chantier participatif hors du commun. Sos maisons précaires, une initiative locale conduite par Danielle Mengue, rénove gratuitement une dizaine de maisons.

Danielle Mengue, c’est un engagement gravé dans la roche, ( oui oui ) Suite à un appel de certains habitants du quartier de son enfance, elle a décidé avec des proches de mettre en place sos maisons précaires, pour accompagner plusieurs familles dans la rénovation de leurs maisons.

Pour sos maisons précaires, la rénovation est une affaire sérieuse, plus que la rénovation, il s’agit carrément d’une véritable reconstruction en matériaux durables. Les bénéficiaires sont aux anges, une telle attention était inespérée, en cette période de pandémie. Toute une organisation s’affaire dans les différents postes du chantier, une belle leçon de vie.

Chez les jeunes du quartier, le chantier est accueilli avec empathie, de manière spontanée, plusieurs d’entre eux ont décidé de se porter bénévole. Ce qui donne à cette initiative un côté participatif et solidaire, loin des campagne d’images. D’ailleurs les témoignages laissent sans voix.

Espérons que cette initiative fera des petits dans d’autres quartiers, avec d’autres jeunes, ainsi se fait la construction d’une nation.