Kemit est un jeune gabonais dont les clips nous entraîne dans l’histoire africaine. Une qualité et un style créatif et original, non seulement pour la qualité des images, mais aussi pour la profondeur des sujets traités dans chacune des vidéos. Bref… Découvrons ensemble cet artiste qui aime les choses bien faites.

Clip de Kemit feat Souleymane Faye

Qui est Kemit ?

Je suis Franck Mboumba, originaire du Gabon, je suis Punu de Ndendé (9 routes) et Myenè. Artiste musicien (auteur, compositeur, interprète ), je suis également écrivain, entrepreneur et juriste évoluant entre la France et le Sénégal.

Que savoir de votre histoire avec la musique ?

La musique a bercé mon enfance à travers les musiques que ma grand-mère, ma mère et mon père écoutaient. Moi-même j’ai été un fils de hip hop Old School Francophone et Us. C’est un peu par hasard que je me suis retrouvé à faire de la musique, à la base mon rêve était de devenir une star de Basket NBA aux États-Unis.

Quelle est votre relation avec l’histoire africaine?

Cette histoire c’est une partie de moi, une partie de nous que je pense être indispensable pour écrire les pages de l’avenir du continent, c’est notre socle. J’ai eu la chance à un moment de ma vie d’avoir l’opportunité de découvrir la grandeur de ce patrimoine inestimable et du coup donc j’ai décidé de prendre ma part d’héritage.

Quel est le secret du rendu si professionnel des clips de Kemit ?

Merci, le secret de l’originalité de mes clips c’est le réalisateur « Awanj-E » il a réussit, lui avec toute son équipe à comprendre en profondeur mon univers artistique, mon monde et je pense que c’est un élément plus qu’indispensable. Du coup il y a une bonne vibe entre nous et tout ceci se traduit à travers le résultat qu’on retrouve dans les clips. il travaille avec beaucoup de rigueur et de discipline avec la volonté régulière de se surpasser. C’est pas toujours évident mais on met tout en place pour y arriver. D’ailleurs un de nos clips, celui qui a pour titre « Martyr Luther Queens » a été étudié dans une université aux Etats Unies pour la qualité et l’originalité de la réalisation. On fait un travail complémentaire et jusque là, ça marche plutôt bien; d’ailleurs après mon nouveau Clip les Vinyles d’Ébène, sortie le 18 Décembre dernier, on prépare déjà le prochain clip dont une partie a été tournée aux îles Canaries, sur l’île de Tenerife où j’étais en concert cet été, lors du Festival Boréal.

Que savoir en plus ?

Je vous invite à me suivre sur les réseaux, après l’album « Azania », disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légal, et que j’ai eu la chance de présenter sur plusieurs scènes d’Afrique et d’Europe pendant toute l’année 2019. Je m’apprête à clôturer cette boucle avec un grand concert à l’Institut Français de Dakar le 10 Janvier et le 11 Janvier à l’Institut Français de Saint Louis, avant de commencer à vous parler de mon prochain album international qui sera ma meilleure production musicale jusqu’à ce jour. Merci à tous et surtout meilleurs vœux. Love Is the Answer #INAFREEKAWETRUST

ZE Hardy Sheryl